Tuto DIY / Transfert photos sur bois

2014-12-30 Under DIY, inspiration, Tuto 68 Comments

tutodiyphotobois
Pour une exposition, j’ai choisi de transférer quelques photographies sur du bois. Voici un petit tutorial pour montrer la technique à adopter. Et aussi ce qu’il faut éviter de faire.
_MG_56731. Imprimez vos photos avec une imprimante laser. Cela peut fonctionner avec une impression jet d’encre mais beaucoup moins bien. N’oubliez pas d’imprimer votre photo en miroir (dans Photoshop : Edition > transformation > symétrie axe horizontal). Il vous faut un support en bois de votre choix et un medium gel mat comme celui-ci que j’ai trouvé chez Cultura.
Personnellement, j’avais acheté une grande planche et découpé ensuite. Il ne faut pas faire ça, mieux vaut préparer son support avant.

_MG_56802. Badigeonnez toute la surface de la photo, n’hésitez pas à en mettre beaucoup. Sur une des photos, je n’avais pas mis assez de gel, j’ai dû abandonner ensuite car la photo n’était pas assez collée au support bois.
Appliquez bien du gel surtout sur les bords.
Contre-collez votre photo sur le bois, et laissez sécher 12 à 24h, le plus long étant le mieux. Si possible, ajoutez un poids sur le papier pour maximiser l’adhérence.

_MG_57003. À l’aide d’une éponge humide, commencez à humidifier une partie de l’image. Là commence l’étape la plus longue, qui peut durer plusieurs heures ou plusieurs jours selon la surface choisie 🙂 Armez-vous de patience, et préparez une grosse pile de disques à écouter.
Sur le bas de ma photo, on voit que le papier gondole un peu, je n’avais pas mis assez de gel ici par exemple.
Ensuite, à l’aide de vos doigts, commencez à retirer doucement les couches du papier en faisant de petits mouvements circulaires. Je vous conseille de garder un bol avec de l’eau et un pinceau large afin d’épousseter régulièrement.

_MG_57074. L’image commence à apparaître doucement. On voit ici les différentes couches du papier. C’était une sortie laser sur un papier 80 ou 90 grammes classique d’imprimante. Ne vous compliquez pas la tâche en prenant un papier plus épais, au contraire. Plus il sera fin plus vous irez vite.
Quelques petits morceaux de l’image peuvent s’en aller pendant cette étape, il faut y aller en douceur. Mais ce sont aussi ces petits « défauts » qui donnent du caractère, beaucoup de personnes ont aimé ces petites éraflures.

_MG_62135. Lorsque vous avez fini, découpez votre support au format si ce n’était pas déjà fait et passez une couche de vernis transparent afin de protéger la photo.

_MG_57236. Astuces : Les veines du bois apparaitront dans les parties claires de l’image, les zones noires ne laissent vraiment pas deviner le support. Choisissez une photo contrastée afin de jouer sur ce détail.
Sur l’image du tutorial, le sol était un parquet en bois. Il va sans dire que cela fonctionne particulièrement bien en apposant une photo de quelque chose en bois sur le bois. Les deux textures s’entremêlent et se répondent.

j’avais réalisé la photographie présentée dans ce tutorial pour la pochette d’album de ‘An open book with spelling mistakes’ de Billy The Kill, pendant son enregistrement au Cube Studio. Pour les amateurs de folk, ca s’écoute ici.


Wine & wood

2014-12-18 Under Design, inspiration, Tendance 0 Comments

_MG_6071

Petit projet créatif de la fin d’année : nous avons réalisé avec Luc une collection de 4 planches à découper sérigraphiées, avec 4 visuels autour du vin. D’où ce nom, Wine & wood.
Les planches ont une forme « puzzle » qui permet d’en emboîter plusieurs pour agrandir sa surface de travail ou de présentation.
La découpe permet également de glisser son verre de vin le temps d’attraper une tartine.

Fabriquées entièrement à la main, pièce après pièce, sérigraphiées avec une encre à l’eau et huilées avec de l’huile de lin, ces planches sont artisanales et éco-responsables.

Édition limitée : 70 exemplaires.
_
_MG_6094
_MG_6108_MG_6067


Twins

2014-09-12 Under inspiration 0 Comments

Demain au programme, shooting de 2 petites filles jumelles donc préparation aujourd’hui d’une moodboard sur le thème des jumeaux. J’aime particulièrement le plan très serré sur les visages (image 3) qui souligne avec très peu d’élément la similitude et la différence.
(Les images sont sur ma board Pinterest).

Sans aller aussi loin que Jason Lee (image 2), qui s’est vraiment amusé à mettre ses deux petites filles dans des situations du quotidien décalées et pleines d’humour, on ne va pas non plus tomber dans le cliché des deux enfants habillées de la même façon.
Je trouve que cela contribuerait plutôt à donner un aspect inquiétant à l’image, à la manière des Identical Twins de Diane Arbus, prise en 1967. Leurs positions, leurs attitudes, l’une souriante et l’autre sérieuse, auraient d’ailleurs inspiré Kubrick pour ses jumelles dans Shinning.
Pour en apprendre un peu plus sur l’œuvre et la vie de Diane Airbus, rendez-vous sur sa page Artsy. Vous trouverez sa biographie, ses autres travaux, des articles exclusifs la concernant…
diane-arbus-shinning


Back to top